Comment recruter en tant que startup ?

Recruter un employé quand on est une startup peut se révéler être un véritable challenge !

Trouver la bonne personne, surtout s’il s’agit d’un profil en pénurie ou très spécialisé, est un défi, d’autant plus quand on n’a pas la visibilité d’un grand groupe international, les moyens financiers pour recourir à une agence de recrutement, le package attrayant ou encore tout simplement le temps et les compétences.  Pour vous aider à trouver et bien recruter le candidat recherché, voici quelques conseils simples mais avisés :

 1.  Rédiger un job descriptif réaliste mais attrayant !

Indiquez honnêtement les tâches à accomplir lors d’une journée type ou d’un projet spécifique pour lequel vous recrutez cette personne. Si votre futur employé ne devra utiliser ses compétences dans un domaine précis que très rarement, n’en faites pas une compétence requise. Une longue liste de compétences demandées a plutôt tendance à démotiver qu’à attirer ! Soyez attrayants, user de la créativité pour vous démarquer des annonces rigides et peu motivantes. Le public qui sera intéressé de travailler dans une startup est différent de celui des grosses sociétés : plus de polyvalence, de dynamisme sera attendu de votre future recrue, faites de même pour l’attirer ! Imaginez le candidat idéal en veillant à rester réaliste … le mouton a 5 pattes n’existe pas !

 2.  Usez de la visibilité de votre startup

Afin de vous faire connaitre, utiliser les moyens gratuits dans un premier temps ! Diffuser votre annonce via votre réseau. On remarque que jusqu’à une quinzaine d’employés, les startups ont souvent recourt en premier lieu à leur propre réseau et recrutent bien souvent par le bouche à oreilles… LinkedIn, Facebook, Twitter, diffuser votre annonce sans oublier de demander à vos connaissances de la partager. N’oubliez pas de la référencer convenablement (#job). Contactez les écoles spécialisées et ciblées par rapport à votre profil recherché, les centres de compétences et de formation près de chez vous, les groupes présents sur les réseaux sociaux.

3.  Préparez un processus de recrutement clair et rapide

Un adage bien connu du recrutement est « Time kills all deals ». Au plus le processus est long ou fastidieux, au moins vous avez de chance d’aboutir. La concurrence proposera mieux, une grosse structure le contactera, …. Essayez de ne pas vous empressez mais de déterminer clairement par quels étapes vous voulez passer avant de recruter cette personne afin de ne pas perdre de temps le moment venu. Vais je lui présenter certains partenaires, associés ou autres ? Quels points dois-je vérifier ? Vais-je faire passer un test technique ou de personnalité ou plutôt favoriser une discussion ouverte sur les attentes et sur le projet à mener dans ma société ?  Quel type de contrat vais-je lui offrir ? Quel est mon budget maximum ? Toute une série de questions importantes auxquelles je dois avoir réfléchit avant de lancer mon recrutement. Encore une fois, vous pouvez vous démarquer facilement en usant de créativité :  faites visiter les locaux, présenter un intermédiaire régulier, parler des projets à venir et miser sur l’aspect humain et le challenge de la fonction ! N’oubliez pas de faire une prise de référence, cela vous apportera toujours des informations utiles pour vous rassurer dans votre choix ou éventuellement révéler des points d’attention.

4. Les interviews … pour le technique comme pour le soft  !

Indiquez par écrit ce que vous voulez vérifier comme compétences techniques, et ce sans oublier les compétences humaines. J’ai besoin de quelqu’un qui a l’esprit analytique : quelles questions vais-je poser pour le vérifier (par exemple, résumez moi votre mémoire en deux minutes !). Une interview se prépare du côté candidat tout comme du coté employeur. Son cv est-il clair ou y a t’il des trous ? Y a t’il des incohérences ?  Habite t’il loin … Comment va t’il venir au travail ? A t’il déjà fait la route jusqu’au centre de Bruxelles ? N’oubliez pas qu’une question se pose plusieurs fois de manières différentes afin de vérifier l’information obtenue !

5. L’offre financière – le contrat

Si vous pensez avoir trouvé le candidat qui correspond à vos attentes, négocier le salaire et la date de démarrage et faites lui une offre de contrat. N’oubliez pas qu’une offre de contrat est une intention d’engagement, indiquer donc les avantages financiers par écrit, sans oublier d’y inclure une date de validité afin d’obtenir la réponse de votre candidat. Une fois l’offre acceptée, passez rapidement à la signature du contrat afin de conclure cet engagement. Il ne vous restera plus qu’à dresser les actions à entreprendre avant l’arrivée de votre employé : commander un pc, un téléphone, …

6. Le 1er  jour : un moment particulier

Accueillez votre nouvelle recrue en essayant d’en faire un moment particulier. Montrez lui qu’il était attendu !  Prévoyez du temps dans votre agenda, un déjeuner ou un lunch afin que votre nouvel employé se sente accueillit et commencez ainsi son intégration dans votre société.

Si recruter en tant que startup n’est pas toujours évident suite au manque de visibilité, d’argent ou de temps, des solutions pour vous démarquer existent et peuvent vous aider à faire la différence sur le marché de l’emploi.  Bon recrutement !

Retrouvez Amélie sur Linkedin : https://be.linkedin.com/in/ameliealleman